Préparatifs de l’hiver : ça chauffe !

Les beaux jours s’éloignent de la Charente Maritime. Il est temps de faire le tour de la maison et de vérifier que tout est prêt pour la saison de chauffe. Tables et chaises de jardin sont rangées. Canalisations extérieures coupées et protégées. Mais qu’en est-il côté intérieur ?

 

Il serait judicieux de commencer par vérifier l’humidité et la condensation dans votre intérieur. Votre VMC fonctionne-elle bien ? Vos fenêtres sont-elles bien étanches ? Une trace d’humidité sur le mur ou un tassement de votre isolant peut être le signe d’un problème d’étanchéité de votre toiture.

Votre installation électrique va être plus sollicitée cet hiver. Vos prises sont-elles en bon état ? Votre électroménager toujours d’actualité ? Vos ampoules changées par de basse consommation ? Depuis 2016, l’installation d’un détecteur de fumée est obligatoire. Etes-vous en règle ?

Enfin, faisons le tour de votre système de chauffage. Au bois ? Conduit de poêle et cheminée doivent être ramonés. Gaz ou électrique ? Désencombrez vos radiateurs, dépoussiérez-les et purgez-les. Mais au fait, avez-vous fait réviser votre chaudière ?

L’entretien de la chaudière

Quel que soit le système de chauffage installé, il est primordial de faire vérifier cet équipement le plus régulièrement possible. L’entretien de la chaudière fioul ou gaz est obligatoire et doit être effectué chaque année selon la législation française. En cas de non-respect de cette obligation, vous vous exposez à de nombreux problèmes.

En cas de sinistre, sans document attestant du contrôle annuel par un professionnel, l’assureur vous refusera la prise en charge. Votre chaudière peut émettre du monoxyde de carbone. Il ne se voit pas, ne se sent pas mais c’est la première cause d’accident domestique. Près d’une centaine de décès et un millier d’accidents surviennent en France chaque année !

Il faut aussi tenir compte de la consommation énergétique. Mal entretenue, une chaudière consomme plus. Pour comparaison, un équipement bien vérifié consomme environ 8 à 12 % d’énergie en moins.

A cela s’ajoute l’impact sur la durée de vie de l’installation. Négligée, celle-ci est moins résistante et s’use plus vite au fil des utilisations. Les dysfonctionnements sont plus nombreux et les risques de problèmes sont plus élevés : les pannes de chaudière sont près de 5 fois plus fréquentes par rapport à un appareil bien entretenu.

 

Pour éviter tous ces risques, il est recommandé de faire appel au savoir-faire d’un chauffagiste professionnel. Cet expert agréé et certifié possède les compétences nécessaires pour procéder aux vérifications voire au remplacement de l’équipement. Vous pourrez aussi étudier avec lui un suivi d’entretien compris dans le contrat de maintenance.

Les chauffagistes bénéficient d’un certain nombre de qualifications et d’agréments prouvant notamment leur professionnalisme, leur expérience et leur expertise. Depuis 2014, l’appellation de Professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est désormais exigée pour l’octroi du crédit d’impôts et diverses aides.

Ne surchauffez pas !

Il est conseillé de régler la température des pièces à vivre à 19°C et celle des chambres à 17°C.

1°C de moins représente une économie de 7 % ! 

%d blogueurs aiment cette page :